L'Adénite Sebacée

Qu'est ce que l'Adénite sébacée

L' adénite sébacée (AS) est une maladie auto-immune, qui détruit progressivement les glandes sébacée, "dont la fonction est la production du sébum pour protéger la peau contre les agressions extérieures. Le dérèglement de ces glandes a pour conséquence le dessèchement de la peau et des poils (apparition de pellicules, pertes de poils). N' étant plus protégé, l' épiderme du chien est alors exposé à des dermites très prurigineuses et malodorantes. Sur le corps du chien apparaissent des zones où il n' y a plus beaucoup de poils, voire plus du tout." (extrait "Livret de race Akita Inu", publié par le CFCNSJ).

D' après le Docteur Pfeiffer, responsable de la recherche sur l' adénite sébacée à l'université de Göttingen en Allemagne, environ une quarantaine de races et aussi les bâtards sont touchées par l'AS.

Chez l' Akita on a constaté que la maladie se manifeste dans la plupart de cas entre l' âge de 15 mois et 5 ans, mais elle peut également se déclarer plus tard. Le pourcentage des mâles atteints étant légèrement plus élevé.

Les symptômes

Chez l'Akita ils sont principalement:

  • une chute partielle ou totale des poils (surtout sur la tête, le dos, la queue),
  • perte de sous-poil,
  • poils très secs, pellicules,
  • écailles noires qui adhèrent à la base des poils,
  • odeur de moisi,
  • fièvre,
  • perte du poids,
  • infection des oreilles,
  • croûtes ou/et plaies

(le chien ne les présentant pas nécessairement tous)

Certaines maladies de peau (allergies, séborrhée grasse, .....) provoquent des symptômes similaires à ceux de l'AS. Seule une biopsie de peau peut confirmer ou infirmer le diagnostic AS.

 D' après le Docteur Pfeiffer, l'AS peut avoir plusieurs causes possibles

  • une maladie héréditaire,
  • un défaut du système immunitaire, déclenché par un mécanisme inconnu,
  • une anomalie plus généralisée de la croissance de la peau et des poils.


Bien que la thèse de la maladie héréditaire soit favorisée dans les publications à ce sujet, personne n' a prouvé, à ce jour le caractère d'héritabilité de l' AS . On ne connaît pas encore le mécanisme qui amène les cellules de l'immunité à se retourner contre lui même provoquant la destruction des glandes sébacées. D'où l' intérêt de faire, et, soutenir les recherches en cours à ce sujet.

Certains experts supposent qu' il pourrait y avoir un lien entre l'Adénite Sébacée, les atopies et d'autres maladies auto-immunes.

le traitement

Tout d'abord on traite les dermatites avec de la Cyclosporine et de la Cortisone mais les résultats ne sont pas toujours convaincants. Pour les infections secondaires à staphylocoques les prescriptions sont en général des antibiotiques sur une durée de plusieurs semaines.

Une méthode efficace pour remplacer le sébum manquant, et créer un film protecteur sur la peau asséchée, consiste dans l' application des bains d' huile complémentés par l' administration de compléments alimentaires riches en acides gras essentiels (oméga 3 et 6) et de vitamines (A,C et E) et de la phytothérapie.

Dans la plupart des cas, on arrive à soulager le chien mais il n'en guérira jamais (les glandes sébacées une fois détruites ne se régénèrent pas ). C' est donc un traitement à vie et des rechutes peuvent survenir à tout moment.

quel espoir pour le futur?

En 2003 la WUAC (World Union of Akita Clubs, Union Mondiale des Club d' Akita) a lancé un projet de recherche, dont est chargé l' université de Göttingen en Allemagne, plus précisément le Professeur Brening ainsi que le Docteur Pfeiffer, financé en grande partie par le JKC (Japanese Kennel Club). Malheureusement par faute de moyen ( trop peu de prélèvements reçu) le projet n'a eu que des résultats partiel.

En France, en 2013-2014 le CNRSva démarrer une étude également et a reçu plus de biopsie mais par faute de financement l'étude est enore au point mort.

Le but étant de trouver le ou les gènes responsables de la maladie, savoir si l'AS soit transmise comme un gène récessif simple pour arriver au final à développer un test génétique de dépistage de l'AS.